ETMC ecole traditionnelle de médecine chinoise
ETMC

La Rate et l’Estomac

La Rate et l’Estomac

 

RateLa Rate – Pi commande « Les transports et les transformations » (Yun Hua), elle a une fonction de ravitaillement, elle a la charge « des greniers et des granges ». Les fonctions de la Rate sont unies étroitement à celle de l’estomac, elles interviennent dans tous les mécanismes du transit des aliments par le tube digestif. Le rôle de la Rate semble prépondérant, « elle aide l’Energie de l’Estomac à digérer et à assimiler les céréales ». Elle permet l’extraction de la quintessence Jing des aliments absorbés par l’Estomac et sa diffusion dans tout l’organisme. La Rate intervient directement dans la physiologie des liquides organiques, elle transforme et transporte les liquides en les faisant monter au Poumon. La Rate non seulement a des fonctions de transports et de transformation, de diffusion et d’alimentation, d’humidification de tout le corps, mais encore elle contrôle et dirige le Sang. Elle intervient dans la formation du Sang et le repartit dans les quatre Orients du corps, par l’intermédiaire du Sang, la Rate tiédit les cinq Organes. La Rate commande aux quatre membres, c'est-à-dire qu’elle conduit les énergies nutritive jusqu’aux extrémités. La Rate intervient au niveau de la forme corporelle, elle commande aux chairs du corps et assure la trophicité musculaire. Son bon fonctionnement se manifeste aux lèvres donc la couleur et le degré d’humidification permet de juger de l’état des souffles de la Rate. Son orifice est la bouche et par elle a un rapport avec les lèvres, la langue, la salive et la gustation. Elle commande aux cinq Saveurs et se caractérise elle-même par une saveur qui lui est propre, le doux. Toutes ces fonctions sont éclairées par l’appartenance de la Rate au mouvement de la Terre dans les cinq Mouvements, en liaison avec le Centre, lieu de ressourcement nécessaire au départ de toutes les mutations.

 

  • Elle est couplée en Biao Li avec l’Estomac.

L’Estomac – Wei est « la mer des liquides et des céréales », les liquides et les solides absorbés sont fragmentés, tamisés, macérés et sont la racine de l’Energie et du Sang.

Les cinq Saveurs, élaborées au niveau de l’Estomac, entretiennent les cinq Zang et les six Fu, c’est « la mer des cinq organes et des six entrailles ». Complémentaire de la Rate qui gouverne les fonctions de transport et de transformation, l’Estomac assure la fonction d’assimilation et d’élaboration mais, alors que la Rate permet aux Energies de monter, l’Estomac a une fonction d’abaissement.

La sécheresse et l’humidité s’équilibrent mutuellement pour assurer ensemble les fonctions de digestion, d’absorption, d’assimilation et de distribution, être à l’origine de la naissance et de la transformation du Souffle et du Sang, base du ciel postérieur.

La Rate et l’Estomac sont « le tronc ou s’enracine le ciel postérieur » (SU WEN,chap. 9)

Dans ces circonstances pathologiques, en cas d’obstacle à l’absorption, à la digestion et à l’assimilation des aliments, les différentes humidités font gonfler et ballonner.

Lorsque les fonctions de monter ou de décente sont anormales, il y a éructation, nausée, vomissements, diarrhée.

En cas de faiblesse du Souffle de la Rate qui se trouve piégé en bas, celui-ci perd son pouvoir de diriger, responsable de ptose viscérale.

 

Différents tableaux hémorragiques ou syndromes d’insuffisance de Souffle et de Sang peuvent être secondaire à ces mécanismes pathogéniques.

Tout ceci constitue le reflet de la pathologie de la Rate et de l’Estomac, qui sze distingue en vide de plénitude, « la plénitude, c’est le Yang Ming », « le vide, c’est le Tai Yin ».

Le vide de la Rate et de l’Estomac reflète en général une blessure des Souffles Yang et des liquides Yin.

 

La plénitude de la Rate et de l’Estomac est provoquée par le froid, l’humidité, la sécheresse, la chaleur et les accumulations alimentaires.

Vide de Qi de la Rate et de l’Estomac

 

Etiologie :

 

Ce syndrome est souvent lié à des erreurs alimentaires qui épuisent le Souffle de la Rate et de l’Estomac :

  • Alimentation irrégulière en quantité ou dans ses horaires 
  • Alimentation trop riche, abus de matières grasses, de sucre ou de boissons alcoolisées
  • Alimentation trop froide, excès de crudités, de boissons froides ou de glaces

 

Cet affaiblissement progressif du Souffle de la Rate et de l’Estomac peut encore se manifester après un surmenage, un excès d »e soucis ou après une maladie du froid Shang Han, qui profite de l’Estomac pour blessé la Rate, entrainant vide et faiblesse de la Rate et de l’Estomac.

 

Symptomatologie :

 

Le vide du Souffle de la Rate et de l’Estomac amoindrit les fonctions d’absorption, de transport et de transformation de ces viscères et apparaissent : inappétence, ballonnement post-prandial, sensation de plénitude épigastrique, diarrhée ou selles mal liées.  

Ce vide de Rate-Estomac engendre une insuffisance de production de Souffle et de Sang, les muscles des quatre membres ne sont plus suffisamment nourris, la respiration est courte, les paroles sont rares, les membres sont fatigués, le corps amaigrit, le faciès émacié, jaunâtre et sans éclat ; la langue est pale avec enduit blanc, le pouls est lent, faible et sans force.

 

Thérapeutique :

 

En diététique le principe consiste à :

  • être utile au Souffle – Qi
  • et a tonifier la Rate, en évitant les aliments qui refroidissent le corps, dont la digestion demande beaucoup d’énergie, qui peuvent être à l’origine de stagnation ou d’une production exagéré de gaz ; en insistant sur les aliments à saveur  douce qui tonifient, harmonisent et régularisent le Réchauffeur Moyen

Parmi les graines qui « nourrissent », on conseille :

  • Le millet et la mais, de saveur douce et de nature neutre, qui tonifient le Qi, harmonisent le Réchauffeur Moyen ; le riz dur, doux et neutre, qui tonifie le Réchauffeur Moyen et l’Estomac, tonifie le Souffle, stimule l’appétit, supprime la stagnation ; le soja sous forme de fromage de soja ou Dou Fu, doux et frais, qui tonifie le Qi, harmonise la Rate et l’Estomac, supprime les ballonnements.

Legumes

Parmi les légumes qui « font le remplissage », on conseille :

 

  • la carotte, douce et neutre, qui tonifie la Rate et élimine la stagnation ; le céleri, doux et tiède, qui tonifie la Rate et nourrit l’Estomac ; les petits pois, doux et neutre, qui harmonisent le Réchauffeur Moyen ; la pomme de terre, douce et neutre, qui tonifie le Qi, fortifie la Rate et l’Estomac, tonifie le milieu ; le radis long, piquant doux et frais, qui éliminent les stagnations d’aliments, transforme la chaleur des glaires, tiédit le milieu et favorise la digestion ; le concombre, doux et frais, lorsqu’il est consommé séché, tonifie le Souffle de la Rate et possède un pouvoir anti-diarrhéique intéressant, mais sa consommation crue doit être évité car il mobilise les glaires de type froid en cas de froid de l’Estomac ; la fève, douce et neutre, qui consolide la rate, favorise la digestion, élimine l’humidité, doit être déconseillée en cas de ballonnement par stagnation.
  •  

Viandes

Parmi les viandes et produits animaux, qui « tonifient », on conseille :

 

  • La viande de bœuf, douce et neutre, qui tonifie la Rate et l’Estomac, est utile au Souffle et au Sang ; le sang de bœuf, insipide et neutre, qui tonifie le milieu, fortifie la Rate et l’Estomac, est couramment employé par les chinois ; les abats, estomac de bœuf, rate de porc, pancréas de porc, intestin de porc, sont ici particulièrement indiqué en raison de leur action tonifiante sur la Rate et l’Estomac ; le miel, doux et neutre, est recommandé pour tonifier le Réchauffeur Moyen, nourrir le Souffle de la Rate, régulariser la Rate et l’estomac.

Vatel produits frais guadeloupe poissons

Parmi les poissons :

 

  • Le mulet gris rayé, doux et neutre, aide le Souffle de la Rate, tiédit le Foyer Moyen, favorise la communication des cinq Organes.

Sucre dans les fruits et regime

Parmi les fruits qui sont des « adjuvants », on conseille :

 

  • la cerise et le jujube, douces et tièdes, qui tonifient le Souffle, tonifient la rate et régularisent le Réchauffeur Moyen ; la châtaigne, douce et tiède bien que tonifiant la rate et nourrissant l’Estomac, doit être consommé avec modération, l’abus pouvant altérer les fonctions de la Rate

Hibiscus bio petales tisane

Parmi les plantes utilisées en condiment ou en tisane, on conseille :

 

  • La réglisse, douce et neutre, qui harmonisent le Réchauffeur Moyen, le persil, doux et tiède, qui tonifie la Rate et nourrit l’Estomac ; le cumin des prés, légèrement piquant et tiède, qui tonifie la Rate et nourrit l’Estomac, ouvre l’appétit, harmonise le Qi, chasse le vent et le froid ; le rhizome de lotus, doux et froid, qui tonifie la Rate, ouvre l’Estomac, arrête les diarrhées

 

Les contre-indications concernent en priorité les aliments de nature froide :

 

  • la poire, douce, légèrement acide, en raison de sa nature très fraiche, est à déconseiller dans les vides de Rate avec diarrhée ; d’autre part, les variétés farineuses peuvent aisément favoriser la production de glaires
  • la tomate, douce-acide, en raison de sa nature froide, peut blesser l’Estomac et l’Intestin, être à l’origine de diarrhée glaireuse, elle est particulièrement contre-indiquée dans les vides de la Rate.

 

C’est ainsi que nous pouvons concevoir l’abord thérapeutique en diététique des vides du Souffle de la Rate et de l’Estomac qui repose sur une alimentation essentiellement douce et neutre, qui tonifie, harmonise et régularise le Réchauffeur Moyen.

 

Vide de Yang de la Rate

 

Etiologie :

 

Le vide de Yang de la Rate est généralement provoqué par un dérèglement alimentaire qui épuise le Souffle de la Rate et de l’Estomac : consommation abusive de crudités, de boissons fraiches ou glacées, de remèdes de nature froide ou fraiche.

Le vide de Yang produit le froid, pour cette rasons le syndrome est aussi dénommé vide-froid de la Rate.

 

Symptomatologie :

 

Le vide de Yang de la Rate entraine une perte des fonctions de transport et de transformation de cet organe, ce qui provoque une diminution de l’absorption des aliments avec ballonnements abdominal, selles molles ou mal liées.

Il s’agit d’un syndrome de vide et de froid, les douleurs épigastriques présentes sont soulagées par la pression et la chaleur.

Le vide et le froid du Réchauffeur Moyen donne une bouche froide mais sans soif.

Comme il y a vide de Yang, les quatre membres ne peuvent pas être réchauffés, ceux-ci sont glacés.

L’humidité de l’eau ne peut pas être transportée et transformée, les urines sont rares, peut abondantes, il y a débordement vers les muscles et la peau qui provoque des œdèmes ; si elle s’infiltre vers le bas, elle provoque des pertes blanches liquides et abondantes.

La langue est fine et pale avec enduit blanc et glissant.

Le pouls est profond et petit ou retardé et faible.

 

Thérapeutique :

 

Le principe consiste à :

  • tiédir et favoriser le transport du Yang du Réchauffeur Moyen
  • ou tiédir la Rate pour faire circuler l’eau

 

Aliments proposés pour tiédir la Rate et l’Estomac :

  • ce sont surtout des aliments de nature tiède et à saveur piquante comme la pistache, les condiments tels que l’ail, l’aneth, l’écorce de cannelle, le clou de girofle, le cumin des prés
  • la carpe, douce et neutre, favorise la circulation de l’eau ; consommé en soupe, elle permet de chasser les accumulations de froid dans l’Estomac
  • le riz gluant, doux et neutre, tonifie le Réchauffeur Moyen et le Qi
  • la viande de bœuf, douce et neutre, tonifie la Rate et l’Estomac

 

Aliments qui tiédissent le Réchauffeur Moyen

  • condiment : le clou de girofle, l’échalote, l’écorce de cannelle, le piment, le poivre
  • légumes : le haricot Dao Dou, le poireau
  • céréale : le sorgho
  • Poisson : le mulet gris rayé
  • Viande : le mouton et le poulet
  • Fruit : noyau de litchi
  • Tisanes : badiane et réglisse

 

Aliments contre-indiqués dans les syndromes vide-froid de la Rate et de l’Estomac :

  • d’une façon générale, tous les aliments de nature froide ou fraiche sont à éviter de même que la consommation de nourriture crue ou de boissons glacées

 

De manière plus spécifique, nous pouvons citer quelques aliments déconseillés :

 

Légumes :

  • éviter de consommer crus le chou de Chine, les concombres, le cresson, les graines de soja, le pourpier, les pousses de soja, les radis, la rhubarbe

 

Fruits :

  • certains d’entres eux peut être consommés après cuisson qui permet d’éliminer ou d’atténuer leur caractère trop froid, sauf pour le kaki, le melon, la pastèque, les poires trop farineuses 

 

Produits de la mer :

  • algues et crabes

 

Tisanes et boissons :

  • camomille et canne à sucre

Produits animaux :

  • la vésicule de bœuf ou de cheval est contre indiqué de manière formelle, son rôle essentiel étant d’éliminer la chaleur ; la consommation de lait et de fromage doit être modérée

 

Aliments contre indiqués dans les insuffisances de Yang de la Rate :

  • Ce sont les mêmes que pour les syndromes de vide de Souffle de la Rate et de l’Estomac, auxquels nous pouvons rajouter les œufs de cane et la chair de tortue